23 de abril de 2016

Salon de thés « Dona Amelia »

indexgt


Le Portugal continental offre des pâtisseries réputées: la halte à la plus ancienne pâtisserie de Lisbonne où l’on peut manger les fameux  «pastéis de Belem» (ou pastéis de nata) est un passage obligé pour qui vient visiter la Tour d’où partirent les conquistadores et le célèbre monastère des Jéronimos tout proche. Sintra propose lui aussi ses queijadas qui font le bonheur des gourmands …

indexyui

La région des Açores a elle aussi une grande et longue tradition de pâtisserie, les îles Graciosa et Terceira étant les plus réputées dans ce domaine. Les vitrines des cafés et salons de thé açoriens abondent de toutes sortes de petits gâteaux  parmi lesquels le « Dona Amélia», la plus célèbre des spécialités sucrées de l’ île. Autrefois appelé « indiano » en raison des épices exotiques entrant dans sa composition, le «Dona Amélia» doit son nom le plus récent à Amélie d’Orléans Bragance, dernière reine du Portugal, dont l’époux (le roi dom Carlos Ier) et le fils aîné furent assassinés il y a plus d’un siècle.

index

En effet, lors de sa visite à Terceira en 1901 , la reine l’apprécia tant qu’on le rebaptisa alors ainsi en son honneur.

indexaqq

Le « Dona Amélia » est un petit gâteau à base de farine de maïs (maïzena) de couleur brune au goût très caractéristique de cannelle et de miel de canne ( un ingrédient abondamment utilisé dans la pâtisserie des archipels des Açores et de Madère) , à la texture dense et fondante.

S’inspirant de cette anecdote royale, une nouvelle enseigne baptisée «Rainha D Amélia Confeitaria» (3 boutiques-salons de thé sur Lisbonne) propose les fameuses pâtisseries…pour se délecter sans modération…

indexvgg

L’enseigne a en guise de logo le portrait stylisé de la reine , et l’élégant salon de thé est décoré de vieilles photos sépias de la reine et de sa famille ainsi que de l’anecdote de la visite de Terceira sur un des  murs.

Sem comentários: